Le Hâble d'Ault et les bas-champs, en harmonie avec la Nature

Ancien port de refuge et bras de mer comblé par l'Homme au Moyen-âge, situé entre Ault et Cayeux-sur-Mer, cet espace marécageux situé en dessous du niveau de la mer, qui explique le terme  de "Bas-champs", marque la fin des falaises vers l’embouchure de la Baie de Somme. Ils abritent une réserve naturelle protégée « Le Hâble d’Ault » qui abrite pas moins de 270 espèces que vous pourrez apercevoir le temps d’une balade pédestre ou à vélo  dans cet espace sauvage.


 

Le port d'Ault ou "Hable d'Ault" était au moyen âge une importante zone de mouillage des navires qui pouvaient pénétrer dans cette zone en empruntant un chenal qui communiquait avec la mer. Par ailleurs, le Hâble d’Ault était considéré comme l’un des plus grand centres de pêche du nord de la France tant la quantité de poissons prélevée (soles, carrelets principalement) était conséquente. Malgré un riche passé historique, de nos jours le marais du Hâble d’Ault est essentiellement connu pour la richesse de sa faune sauvage et de sa flore : en effet, plus de 270 espèces d’oiseaux migrateurs ont été recensées depuis la fin du 19éme siècle ainsi que près de 250 espèces de plantes, dont certaines sont protégées au niveau national tel que le chou marin. L’autre caractéristique de ce marais est de n’être séparé de la mer que par un cordon de galets large d’environ 80 mètres à la base.

C'est un lieu idéal pour les amateurs de grands espaces et de randonnée pédestre.